On ne dévoile jamais la taille du pénis du mâle

Publié par Rebecca / 3 février 2015 / 0 Commentaires

: Rébecca, répondez-moi s’il vous plaît. S.
: Rébecca, je souhaite vous inviter à dîner. Demain, 19h, parking du Lamentin ? S.
: Rébecca, je ne souhaite pas vous harceler. Sachez que vous me plaisez plus qu’il ne faut. S.
: Rébecca, comment allez-vous ? Vous ne répondez à aucun appel. Un problème ? S.
: Pourquoi vous ai-je croisé Rébecca ? Le destin ? S.
: Je rêve de vous les yeux ouverts. Répondez-moi Rébecca. S.

S. S. S. S. S.
S. est partout, il se croit tout-puissant.
Et tous ces messages ne sont que de la même journée.

Je suis Rébecca, je vis dans le Sud de la Martinique. Très au sud ! Là où le carême ne pardonne pas.

Les gens me demandent souvent mon âge dès que je commence à montrer qui je fréquente, comme si mon âge pouvait refléter le goût des hommes que j’ai ! N’importe quoi !
Comme dirait l’autre, je n’aime pas donner mes nombres !

Mon âge ? Le solde de mon compte bancaire ? Le nombre d’amants que j’ai, que j’ai eu ou que je suis en train de quitter ?

Je rajouterais même, que parmi tous les chiffres que j’aime garder pour moi, celui de la taille du pénis de mes amants m’est particulièrement précieux. Je préfère laisser mes amies et SURTOUT, mes ennemies, fantasmer sur ce que je n’ai pas ! Et quand il y a de quoi vanter la bête, je serre les dents !

Pourquoi enivrer les curieuses avec tous les secrets du mâle ? Vivons secrets, vivons heureux ! Combien de relations et de mariages brisés pour 20 cm de curiosité ?!

Mes amies, le peu que j’en ai, me surnomment Monica… Blague de mauvais goût !

Ils font bien évidemment référence à la très célèbre Monica à la petite robe noire. Elle et moi avons un point commun, un tout petit et non ce n’est pas un « cigare », à trop en abuser, ça jaunit les dents… Et les hommes bandent mous face aux dents jaunes. Enfin, ceux qui font preuve d’hygiène.
Le vrai point en commun entre Monica et moi, c’est qu’à un moment, nos petites vies – les mauvaises langues diront « nos petites cuisses » – ont croisé celles d’un homme du peuple, un homme de pouvoir avec beaucoup d’ambition et une bonne réussite. Il n’a cessé de vouloir être calife à la place du calife et il a réussi ! La stratégie, la manipulation et les ficelles que l’on tire lui ont réussi!

Ça m’est arrivé par hasard. Je n’avais jamais fantasmé sur un homme de pouvoir.

Vous non plus je suppose !

Probablement parce que tous ceux qui me draguaient étaient tous mariés, mais celui-là avec quelque chose de différent.
J’ai souvent rêvé d’une histoire passionnelle avec Barack, je ne le dis pas à haute voix, et surtout pas quand je dîne au Casino, je passerai pour une femme qui n’a pas les pieds sur Terre, mais il est vrai que j’ai déjà eu quelques orgasmes en imaginant qu’il était à moi…

Mais bon… Ce n’est que du fantasme et c’est permis. J’envie Michelle qui elle, a la chance de profiter du vrai.

Avec mon homme de pouvoir, disons que je me suis approchée de mon fantasme… Je le trouve beau, à sa façon. Disons que je ne fais pas grand cas de la calvitie ou de l’âge des hommes… OK, il n’est ni très beau, ni très sex, ni très glamour… Mais bon, je me plains… Mon père dit que je n’ai que l’homme de pouvoir que je mérite. Il est dur. Et puis les gens l’idolâtrent et le haïssent depuis toutes ses années ! Toute cette effervescence autour de lui m’excite.

Je vous vois venir : est-ce que je le fréquente pour l’argent ?

SUREMENT PAS !

L’argent ne procure ni ivresse des sens ni mouille.

Ça casse tout ! Ça empêche l’effort au lit !

Le monsieur vous paye ça, donc il a le droit de ne pas coucher avec vous jeudi soir après sa réunion top secrète… Il a offert ce sac à main là, donc il a le droit de juste caresser vos cheveux et pas votre sexe ! Vous avez beau lui dire que vous des cheveux aussi en bas, monsieur n’est pas intéressé, monsieur est fatigué et pense que ses petits cadeaux feront le travail à sa place. Fantasme des hommes puissants qui pensent que l’argent achète tout.

Le seul point commun que j’ai avec sa femme est qu’il bande dur mon chéri, mais qu’il me fait mouiller sec. Il fait tout le temps allusion à elle : « Elle est compliquée au lit, elle est compliquée au lit ». Elle est compliquée au lit, quoi ? Vous avez déjà vu une femme compliquée au lit ? Il la prend pour une grille de sudoku ? Non, il la fait mouiller sec, il ne veut pas le dire comme ça et puis c’est tout. Mais c’est ça le nœud du problème.

« Aide ton prochain comme toi-même », dit l’adage.

Je lui ai donné le nom d’une amie, sexologue, pour qu’il puisse prendre rendez-vous pour lui et sa femme et je sais que ces rendez-vous, nous aiderons aussi lui et moi. Je ne veux pas continuer à vivre la même frustration sexuelle que sa femme.

J’en vaux quand même la peine !

Rebecca

 © michaeljung / 123RF

Rebecca

A part vous dire que je suis Rébecca, que j’adore mais vraiment, j’a-do-re le rouge ! J’ai repeint ma chambre en rouge fin décembre, et je trouve ça énergique à souhait ! Je suis à peu près Martiniquaise, mes parents étant originaires de la Réunion, mais moi-même étant née à la Martinique ! Je tiens à dire aux femmes qui ont monté ce projet : préparez-vous car vous m’avez demandé d’être vraie, alors je le serai, que ça plaise ou non ! On discute ?

À vous de jouer!

Vous aussi partagez avec nous votre petite confidence érotique en nous l'envoyant par mail ou via notre formulaire!

Et n'hésitez-pas à échanger avec nos charmant(e)s Confident(e)s, en leur laissant un petit commentaire ci-dessous!

Aucun commentaire

Aucun commentaire

Commenter

Votre email ne sera ni publié ni partagé. Les champs obligatoires sont marqués *

Similaires