Now : « Le seul niveau où tu étais à fond, où tu t’investissais vraiment, était le sexe ».

Posted By Editorial team / 23 avril 2017 / 0 Commentaires

ATTENTION

Certains propos tenus dans les témoignages peuvent heurter la sensibilité.
LaplisiTol propose aux femmes à travers ce thème « J’échange avec mon ex » de se raconter et de livrer leur regard sur leurs relations passées, de mettre des mots sur les maux. À travers les questions posées, nous souhaitons, entre autres, identifier les situations de violence auxquelles ces femmes ont pu être confrontées.
Cela suppose, d’une manière ou d’une autre, de dire la violence, de l’identifier, de la nommer et de la décrire. En parler pour pour conscientiser, en parler pour désamorcer.
Nous condamnons tout appel à la violence, toute banalisation de la violence, tout acte de violence, toute incitation à la haine.

«J’échange avec mon ex,
je lui dis tout ce que je n’ai pas osé lui dire »
Pour savoir où on va, il faut savoir d’où on vient. À travers ce questionnaire anonyme, laplisitol.com vous invite à vous interroger sur vous, votre expérience, votre vision de la vie. Une seule règle, être authentique, ne pas se brider dans les réponses.

  • Now, quel est ton âge ?

    20 ans

  • Où as-tu grandi la majeure partie de ta vie ?

    À Douala

  • Attends Now, tu me parles, mais j’ai oublié de te demander…
    Aujourd’hui tu es mariée, célibataire… en couple, à attendre l’amour, en train de tromper ton compagnon… peut-être avec moi? Il se passe quoi là dans ta vie ?
    Sois explicite.

    Célibataire depuis décembre, mais je couchais toujours avec mon ex il y’a deux semaines. Aujourd’hui j’ai décidé d’arrêter.

Super !

Nous allons passer aux choses « sérieuses »… Dans cette partie du questionnaire, je vais m’adresser à toi comme si j’étais ton Ex. Tu auras le droit de me dire tout ce que tu veux, sans tabous.

Je serai obligé(e) d’aller jusqu’au bout avec toi, je ne cesserai de te parler, ça durera quelques minutes, et tu auras exprimé tout ce dont tu as envie.

On y va, si tu le veux bien…

  • Quand nous sommes-nous rencontrés?

    Le 1er septembre 2013.

  • Combien de temps sommes-nous resté(e)s ensemble?

    6 mois. Parce qu’avant nous étions d’abord des amis.

  • Est-ce que nous nous étions déjà séparé(e)s pendant cette période ? Et si oui, pourquoi?

    Parce que tu trouvais que c’était mieux ainsi.

  • Combien d’enfants avons-nous ensemble?

    Aucun, heureusement.

  • Que pensaient mes amis, ma famille de toi?

    Que j’étais une bonne fille, mais que je suis timide.

  • Que pensaient tes amis, ta famille de moi?

    Que t’étais un bon garçon.

  • Recevais-tu des conseils de ta Mère, de ton Père et/ou de tes amis dans notre relation?
    Si oui, lesquels?
    As-tu décidé de les suivre ? Pourquoi ?

    De mon amie, non j’ai pas décidé de les suivre j’avais peur de te perdre ce qui est pourtant arrivé.

OK… ! C’est le moment… sois franche…

  • Selon toi, quelle est la plus grande erreur que j’ai pu faire dans notre relation?

    Ne pas t’être investi dans notre relation tu n’as jamais rien fait .

  • Selon toi, pourquoi me suis-je comporté(e) comme ça ? Est-ce qu’il y avait une autre façon de faire les choses ?

    J‘imagine que comme tu l’as dit, parce que tu ne crois pas en l’amour. Une autre façon de faire les choses aurait été de surmonter ta peur de te caser.

  • Que t’ai-je le plus reproché dans notre relation ?

    D’être une gamine, de ne pas être assez mature.

  • As-tu déjà ressenti de la violence envers moi ?Et si oui, qu’avais-tu envie de me faire dans ces moments de violence ?
    Tu peux tout écrire.

    Non pas vraiment plusieurs fois je t’ai poussé à bout, juste pour voir comment tu réagirais. Mais tu n’as jamais levé la main sur moi.

  • Ai-je déjà eu des paroles ou des gestes violents envers toi ? Lesquels ?
    Je t’écoute.

    Non…

  • Rassure-moi, cette relation n’était pas que négative, n’est-ce pas? Sinon, tu ne serais pas restée avec moi…
    Dis-moi, s’il te plaît, que t’ai-je apporté de bon et de beau dans ta vie ? Tu peux me répondre, même si ce n’étaient que de courts moments…

    Tu étais mon meilleur ami, tu m’as fait grandir, tu m’as épaulé dans mes moments difficiles, tu m’aidais pour l’école. J’aimais les discussions éducatives que nous avions, nos fous rires, nos concerts, voilà.

La chose qui te faisait le plus peur avec moi…

  • était…

    Que tu me laisses. Ce qui est pourtant arrivé.

  • parce que…

    Tu ne t’investissais pas dans notre relation. C’était toujours moi qui faisais tout. Le seul niveau où tu étais à fond, où tu t’investissais vraiment était le sexe. Oui là tu planifiais franchement.

  • M’as-tu dit que tu avais peur de ça chez moi ? Si oui, comment ai-je réagi ? Si non, pourquoi ne m’as-tu rien dit ?

    Non parce que je ne voulais pas que tu restes avec moi par pitié et que tu continues de me faire du mal.

Merci pour cette authenticité.

T’ai-je dit « je t’aime » ?

  • Oui ? Non ?

    Non.

  • Et toi, arrivais-tu à me dire que tu m’aimais ?
    Oui, non ?

    Oui plusieurs fois.

La fois où tu t’es sentie la plus inconfortable avec moi

  • était…

    Jamais.

  • parce que…

    On se connaissait déjà.

  • et comment as-tu réagi ?

    Bien.

Merci pour ce courage de dire les choses.

  • Honnêtement, penses-tu que je t’aimais comme tu le méritais ?

    Non, pas du tout.

  • Qu’aurais-je pu changer dans mon comportement ?

    T’investir dans notre relation.

  • Le recul aidant, y avait-il une autre façon de réagir ? Et si oui, laquelle, et pourquoi ?

    Je ne sais pas.

Merci pour ton honnêteté.

  • Et toi, honnêtement, tu m’aimais ?

    Oui.

  • Comment me le prouvais-tu ?

    J‘étais toujours là quand tu avais besoin de moi, je t’ai soutenu dans tes moments difficiles, je cédais à tous tes caprices.

  • As-tu déjà été attirée par d’autres personnes que moi ? Si oui, était-ce des amis, inconnus, des personnes + jeunes ou + âgées ? Des rencontres sur internet ?

    Inconnu.

  • Es-tu tombée amoureuse de quelqu’un d’autre pendant que nous étions ensemble ?

    Non.

Tu aurais aimé que j’ai le courage

  • de…

    T’investir dans notre relation et de te poser.

  • En quoi cela aurait influencé positivement notre relation ?

    On serait toujours ensemble.

  • Pourquoi selon toi, n’ai-je pas eu le courage de faire ce que tu attendais ? (pas d’insulte s’il te plaît)

    Je sais pas.

OK… Merci de l’avoir exprimé.

Tu aurais aimé avoir eu le courage

  • de…

    Rien du tout. J’ai fait tout ce qu’il fallait faire.

  • En quoi cela aurait influencé positivement notre relation ?

    On serait toujours ensemble.

  • Pourquoi selon toi, n’as-tu pas eu le courage de faire cela? (pas d’insulte s’il te plaît)

    J‘ai fait tout ce qu’il fallait faire.

  • Nous concernant, si tu avais su, tu aurais évité de…

    Tomber amoureuse de toi.

  • As-tu cru que j’étais le/la partenaire de vie idéal(e) pour toi ? Si oui, pourquoi ?

    Oui. Parce qu’on avait plein de points communs et qu’on s’entendait bien.

  • Selon toi, étais-tu la femme idéale pour moi ? Si oui, pourquoi ?

    Je ne sais pas.

  • Ai-je suffisamment été à l’écoute de ton corps ? Et si non, comment aurais-je pu m’améliorer?

    Oui.

  • As-tu déjà simulé quand nous faisions l’amour ? Si oui, pourquoi?

    Non, jamais.

  • As-tu eu la sensation d’être traitée comme « un trou » avec moi ?

    Non.

  • Avions-nous des jeux sexuels entre nous ? Si oui, lesquels ?

    Non.

  • Ai-je réalisé un de tes fantasmes ? Si oui, lequel ?

    Non.

  • As-tu réalisé un de mes fantasmes ? Si oui, lequel ?

    Non.

  • Quel a été le moment le plus désagréable sexuellement entre nous ? Il se passait quoi ?

    Tu m’as pénétré sans préliminaires.

  • Est-ce que notre différence d’âge a été un problème dans notre couple ? Si oui, en quoi ?

    Non.

  • Est-ce que nos différences sociales ont été un problème dans notre couple ? Si oui, en quoi ?

    Oui.

  • Est-ce que l’argent a été un problème dans notre couple ? Si oui, en quoi ?

    Non.

  • Si je t’annonçais que je devais mourir dans moins d’une semaine.
    Que ferais-tu ?
    Parlerais-tu de moi à quelqu’un ?
    Déciderais-tu de m’ignorer ?
    De me pardonner ?

    Te pardonner et te dire que je t’ai vraiment aimé.

  • En quoi ai-je marqué ta vie ?

    Tu as marqué ma sexualité.

  • En quoi penses-tu avoir marqué ma vie ?

    Ma naïveté.

  • Si tu pouvais figer le temps, revenir en arrière, et faire ton esprit d’aujourd’hui venir te parler au moment de notre rencontre…
    Que te dirais-tu ?
    Sur quoi t’alerterais-tu ?

    Je ne t’aurais pas laissé entrer dans ma vie.

  • Bilan questionnaire : comment te sens-tu à la fin de ce questionnaire ? (Joyeuse, triste, indifférente, perplexe…)
    Est-ce que tu as envie de partager une pensée particulière avec nous?
    Bisous.

    Je me sens plutôt vraiment libéré, comme si je m’adressais vraiment à lui.

  • MERCI d’avoir pris le temps ! Bravo pour ton courage ! Pour ton authenticité !

Editorial team

Vous souhaitez devenir co-créateur et partager votre vision sur des sujets liés à la sensualité, au rapport au corps, à l'estime de soi et/ou à l'érotisme? Contactez-nous ! Et on en parle ensemble ! > contact@laplisitol.com

Aucun commentaire

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Your email is never published nor shared. Les champs obligatoires sont marqués *

“J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site”

Articles Liés