Post Image

J’ai perdu mon sourire

Posted By La team / 5 juillet 2018 / 0 Commentaires

J’ai perdu mon sourire, cela fait quelques années déjà. En principe, je suis une femme joyeuse, avec un super beau sourire d’après les dires ! Je pourrais me qualifier d’assez mimi, jolie, je ne dirais pas que je suis magnifique, même si on me l’a souvent répété :

«Tu es très jolie !»

«Manman princesse magnifique ! »

«Aie aie ! Chabine t’es jolie hein ! »

«Mwen sé mayé épiw ! »

«Tu es belle quand tu souris ! »

«Mon Dieu ! des mimis comme toi on les chouchoute !»

«Bonjour ma beauté tu es superbe ! Vraiment j’en perds mon Latin !»

«Holala ! Chabine tu es taillée comme un diamant, pas n’importe lequel un brut ! Ha ouais ! Magnifique ne doute jamais de cela. Waouh ! »

Je dois avouer que ce dernier compliment m’est allé droit au cœur ! Même si je ne vois pas ma beauté, d’autres la voient et c’est mieux comme cela.

J’ai tendance à croire que certaines femmes qui savent qu’elles sont belles en jouent : «Ou la tè pa ka pôté yo !»   C’est une constatation, mais, cela reste tout de même mon avis après tout !

Ce n’est pas mon cas. Je suis une femme plutôt simple. Pour moi, plus il y a simplicité mieux c’est ! Mais attention ! Cela ne veut pas dire que je suis négligée.

J’aime me faire belle, et me sentir regarder, j’aime tout de même les belles choses, sans pour autant être sophistiquée !

Mais bon revenons à mon sourire perdu !

Je ne peux plus sourire, c’est comme si cette facette de moi a disparu. M’entendre rire étonne même certains, pourtant, je ne suis pas une extraterrestre. Bon, il faut dire que c’est tellement rare un éclat de rire ! Je suis devenu la fille différente de toutes. C’est un peu triste, je l’avoue ! Mais j’aime bien être moi !

J’ai plutôt un visage assez sévère et fermé. Une figure marquée par la souffrance, les échecs, les trahisons, les séparations, les cœurs brisés par l’amour, mais, qu’elle amour ! Celui que l’on est censé ressentir, ce sentiment si fort qui est supposé faire soulever des montagnes à condition de trouver la bonne personne.

Je dirais que cette définition de l’amour véritable, je ne l’ai pas encore trouvée, mais bon, un peu de positivité cela viendra avec le temps ! Ce n’est pas encore le bon moment. Dieu à d’autres plans pour moi, alors je n’irai pas plus vite que la musique cette fois.

En fait, je pense après mûre réflexion que c’est comme un moyen de me protéger en quelque sorte, ce visage veut tout dire surtout : «fè chiminw, pa gadé mwen, pa parlé ba mwen !».

En gros je dirai une tête anti-homme, dès que j’en croise un, c’est systématique. Je deviens sérieuse avec un air menaçant. Rares sont ceux qui osent m’adresser la parole et Dieu seul sait comment je suis douce avec un sourire à faire craquer plus d’un. Parfois, j’aurais voulu avoir un visage normal, j’essaie, mais rien à faire.

C’est comme si j’étais aigri en permanence et le pire, c’est que je ne m’en rends pas compte, cela est devenu habituel. Ce n’est que lorsque certaines personnes me demandent si je suis fâchée que je me dis que j’ai encore cette foutue apparence.

 

Quoi faire ? Je ne sais pas. Je me dis souvent «Tu ne vas tout de même pas avoir un sourire niais aux lèvres non-stop non ! Oulala !»

 

Cela me stresse !

 

Rare sont les fois où les gens voient mon sourire. Car je pense que mon visage repousse plus d’un, sauf ceux à qui cela ne fait pas peur du tout.

 

Ça me rappelle justement une petite mésaventure qui date un peut quand même.

 

J’étais en soirée le DJ venait de passer une longue séquence dancehall rétro . Bien sûr, je me suis déhanchée du début à la fin. Puis quand est venue la séquence zouk, je me suis éclipsée pour prendre l’air dehors. En gros, j’ai fui… Tranquillement. Quelques minutes plus tard, j’ai été rejoint par un jeune homme très charmant qui m’a adressé la parole :

«Bonsoir ma belle !

– Bonsoir ! Mais cela toujours avec un visage repoussant.

– Cela fait un moment que je t’observe, j’ai hésité avant de venir te parler ! Tu as une bouille vraiment expressive ! Ce qui m’a donné à réfléchir avant de venir t’adresser la parole.

– Ah bon !

– Oui oui ! Tu donnes l’impression d’être une tigresse prête à bondir à tout moment.

– Vraiment ?!

– Je t’assure ! C’est flippant quand même. En tout cas je me permets, tu es ravissante, fais moi une petite risette !»

Pourquoi il veut voir mon sourire celui-là !!?

Du coup, je me suis exécutée afin qu’il me lâche la grappe que je n’ai pas.

«Mais, tu as un joli sourire pourtant ! Alors pourquoi tu fais la tête ?!

– Je ne fais pas la tête ! Je suis comme ça, c’est tout !

– Non !!! Ce n’est pas possible de gâcher un sourire pareil ! Avec ses atouts-là, il faut changer ça. Je peux t’y aider si tu veux. On va rigoler un peu si tu veux bien.»

Je rêve là ! Il agit comme si on se connaissait depuis longtemps . Alors que je ne connais même pas son prénom ! Quoique cela ne m’intéresse pas ! J’avoue qu’il était super mignon, c’était le sosie d’un chanteur que les filles s’arrachaient à l’époque.

Il était super gentil j’avoue, mais bon, comme dab je l’ai repoussé.

«Tu es super sympa, mais je n’ai pas besoin d’aide ! J’ai l’habitude, je suis comme ça !!

– Je ne te demande pas de sortir avec moi ! Même si tu me plais. Je te propose juste mon aide, parce que je trouve ça dommage de vivre ainsi sans sourire, sans s’amuser.

– Bof j’ai perdu mon sourire, mais, cela ne veut pas dire que je ne m’amuse pas, la preuve j’ai usé la piste de danse.

– Oui t’inquiète j’ai remarqué ! Tu es la première que j’ai vue à mon arrivée.

– Tu me surveilles !

– Du tout mais, j’ai bien aimé ton style, c’est tout !

– Ben merci !»

L’air de lui dire bon ça va on a discuté tu peux te tailler maintenant.

Et je pense qu’il a dû le voir à mon attitude car quelques minutes plus tard…

«Bon ben ! D’un air gêné. Je pense que je vais te laisser prendre l’air, moi je vais me boire un verre, bonne soirée charmante chabine !

–Merci bonne soirée ! »

Avec un ouf de soulagement….

À cette époque, je pense que je ne me rendais pas compte que je faisais fuir ceux qui m’approchaient. Même si c’est encore un peu le cas aujourd’hui. Il faut que je change tout ça !! Que je redevienne souriante et pleine de vie… Doucement, mais sûrement. Sans pour autant changer ma personnalité.

 

J’avoue que cette année après mûre réflexion, je pense qu’il me manque l’essentiel : la confiance en moi, m’accepter comme je suis, mais en ré-ajoutant une bonne dose de moi, de je m’en foutisme, de folie, de charme, de love dans tous les sens du terme, d’amusement, de sorties, de rencontres, de déconne, de rire, de sexy attitude, de charme, ce tout qui me représente en fait.

 

C’est sûr qu’il n’y en a pas deux comme moi. Mais un smile de temps en temps ne me tuerai tpas non plus. Il faut que j’y travaille !

Je vous raconte cela. Mais je ne pense pas être la seule à avoir un visage fermé, ou une attitude pareille. Chacune a ses raisons et sa propre histoire.

Mielicious

©

Aucun commentaire

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Your email is never published nor shared. Les champs obligatoires sont marqués *

“J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site”

Articles Liés