Post Image

Rien de plus excitant qu’un homme viril et dominant

Posted By Editorial team / 1 mai 2015 / 1 Commentaire

Je suis M. une femme scorpion, une femme de caractère. Dans la vie de tous les jours (travail, amis etc…) je m’affirme haut et fort.

Je suis chargé de communication/manager d’artistes, et je sais me faire respecter. Mon passé a aussi fait que je suis du genre à tout contrôler ou presque. J’aime que tout soit sous mon contrôle, sinon j’ai l’impression que tout m’échappe.

Le peu de fois que j’ai laissé quelqu’un d’autre ( à contre cœur) prendre le contrôle, c’était catastrophique.

Mais il y a bien un domaine où je veux être dominée, c’est au lit. En général à la révélation de cette information à mes partenaires: surprise, questionnement… «Mais pourquoi? Je ne pensais pas au vu de ton caractère…» Etc…

Je ne suis tombée qu’une seule fois sur un mec dominateur, un coup d’un jour rencontré dans le bus. C’était la première fois que je me sentais pleinement vivante et en phase avec moi-même lors de l’acte sexuel. Malheureusement par la suite, je ne suis jamais tombée sur un homme à la hauteur. Soit ils étaient trop faibles, soit ils ne savaient pas s’y prendre, soit ils avaient peur des représailles, lol.

Du coup depuis  je trouve le sexe souvent fade et sans saveur. L’amour doux c’est très bien, mais ne me fais pas vibrer.

Quand je parle avec des amis j’ai l’impression d’être toujours à part (ou anormale,lool) avec le genre de pratiques que j’aime. J’aime le sexe sauvage, la fessée, la sodomie, les ordres, qu’il me tienne les cheveux, « sa » main sur ma gorge etc..

C’est très politiquement incorrect, mais j’aime être l’objet sexuel d’un homme, de façon non violente et consentante bien sûr; et savoir qu’il a le contrôle.

J’assume pleinement ma sexualité, même si j’ai souvent l’impression d’être souvent incomprise.

Qu’est-ce que ça te fait quand tu es dans ce lâcher prise ?

Ce que j’aime dans ce lâcher prise, c’est le fait d’être « sa » chose « fragile » et vulnérable, son objet, sa proie. Qu’il ait l’impression qu’il « m’utilise » pour se donner du plaisir. C’est comme cela que je prends du plaisir.

Pour moi, il n’y a rien de plus excitant qu’un homme viril et dominant, qui a l’impression qu’il me possède, qui se sent animal, et qui n’a qu’une envie, c’est de t’attraper n’importe où, à n’importe quel moment.

Je trouve cela jouissif et je me sens bien dans cet état de lâcher prise. Je n’arrive pas vraiment à mettre des mots sur ce que je ressens, mais c’est bizarre ou pas d’ailleurs… Mais je me sens Femme à part entière.

Te sens-tu plus libre ? Plus écoutée en étant dominée ?

Étant donné mon caractère, c’est vraiment le seul espace où quelqu’un d’autre décide à ma place, s’occupe de moi. Dans la vie de tous les jours, une femme doit taper du poing sur la table plus fort qu’un homme pour se faire entendre et respecter. Du coup, j’aime l’idée qu’au lit, je n’ai rien à prouver, et que je me laisse faire.

Après personnellement, je pense que le sexe n’est pas une affaire de « respect », dans le sens où au lit, il ne devrait pas y avoir de bonnes manières! Cela bloque beaucoup de choses, et il n’y a pas cet état d’abandon total autant physique que mental que j’aime dans le sexe.

Je pense aussi que c’est dans la nature de l’homme aussi d’être dans cette position de dominant. Même s’ils ne sont pas tous dans le même cas. Mais du coup, il y a aussi l’idée de ne pas leur « couper les couilles ». En gros, tu es l’homme, donc tu contrôles.

Après avec un partenaire dominant, je me sens, en effet, plus libre, car je sais que je ne suis pas jugée, et en général les hommes sont plus attentifs aux réactions du corps etc… Quand la femme est soumise. C’est un constat que j’ai fait :). Du coup, ils sont plus enclins et disposés à écouter et à réagir. De ce fait, je me sens, en effet, plus écoutée en étant dominée.

Est-ce que cette façon de vivre ta sexualité a changé ta vie ou la façon dont tu te perçois dans la vie ?

Je ne me suis pas rendue compte tout de suite de cette préférence de la soumission. Ayant toujours eu une relation très compliquée avec le sexe opposé, dû surtout à mon syndrome MRKH entre autre et toutes les conséquences qui en découlent, je ne m’étais – jusqu’à il n’y a pas si longtemps – en fait jamais considéré comme une femme à part entière. Cela a changé à partir du moment où plus je prenais « du grade » au niveau professionnel et dans ma vie de tous les jours, plus ce désir d’être dominée devenait fort. Il paraîtrait que c’est lié, selon mon psychologue qui me suit – entre autre – pour mon syndrome.

Mon regard a changé sur la façon dont je me percevais, à partir du moment où j’ai commencé à voir et à ressentir le désir que je pouvais provoquer chez l’autre en étant en situation de dominée. M’apercevoir que je pouvais, moi aussi, être désirable aux yeux d’un homme et que je pouvais le satisfaire.

Aujourd’hui, je me sens bien dans ma tête, dans mon corps et dans ma sexualité qui a, à coup sûr, changé ma vie.

Mademoiselle M.

Discussion

N’hésitez pas à nous laisser des commentaires ou envoyez-nous votre témoignage à temoignage@laplisitol.com

Editorial team

Vous souhaitez devenir co-créateur et partager votre vision sur des sujets liés à la sensualité, au rapport au corps, à l'estime de soi et/ou à l'érotisme? Contactez-nous ! Et on en parle ensemble ! > contact@laplisitol.com

Un Commentaire

  • Avatar
    sawasvati
    3 mai 2015 at 0 h 58 min

    Je te comprends, j’ai aussi un fort caractère qui je dois le dire me joue des tours, qui fait peur aux hommes ne dit on,parce que je sais ce que je veux.
    J’ai tendance à échanger les rôles au lit quand mon partenaire est trop du style » occupe toi de moi »et je reste sur ma faim
    Mais s’il a du répondant et qu’il sait me remettre à ma place,il peut faire ce qu’il veut de moi,cette sensation est unique

Laisser un commentaire

Your email is never published nor shared. Les champs obligatoires sont marqués *

“J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site”

Articles Liés