Post Image

Chut…Tu l’aimes

Posted By Editorial team / 23 octobre 2016 / 3 Commentaires

Aimer un homme déjà engagé, déjà en couple, marié ou un homme qui est fait pour toi…

Mais tu l’aimes tout simplement au mauvais moment. C’est une douce descente en enfer, c’est n’avoir aucune forme de gratitude pour la petite fille que tu étais, ni pour la jeune femme que tu as été, ni pour celle que tu es devenue aujourd’hui, d’ailleurs.
Non sans comprendre que tu perds toute estime de toi, en attendant que le téléphone sonne, qu’il t’envoie un texto ou qu’il y réponde.

Sans ménagement tu t’imposes une forme de rigueur, toujours belle, apprêtée, tu fais du sport, tu portes de beaux dessous, tu innoves au lit pour devenir une vraie déesse du sexe, lui préparant de bons petits plats et tout cela en essayant de t’intéresser à son travail.Tu aimerais lui donner ce qu’il n’a pas chez lui, mais c’est bien là, le problème. Chez lui, il a tout, sinon pourquoi il ne passerait que quelques heures avec toi?

Sans aucun amour pour ta personne, tu deviens juste ce qu’il veut que tu sois : l’esclave de cette situation et cela malgré le caractère que tu dégages pour les autres. Car tu ne vis qu’à travers ses yeux, tu ne vis et n’es heureuse que par procuration, alors qu’il y a tant de choses de l’autre côté. Celui que tu t’empêches de voir de peur qu’il n’ait plus besoin de toi.
Sans fois, ni loi tu repousse les hommes qui voudraient prendre soin de toi, tu ne les vois pas et tu ne veux surtout pas apprendre à les connaître … Tu as peur de quoi?

Oui je parle de toi, toi qui lis ce petit texte pondu à la va-vite. Par contre, si toi tu ne te sens pas concernée aujourd’hui, prie pour que cela ne te concerne jamais. Enfin, toi si tu te retrouves dans ces mots apprend juste à t’aimer.

Mais j’avoue, ce ne sont que des mots et il est bien compliqué de se défaire du démon qui te vampirise lorsqu’il prend la forme de l’amour, sous les traits d’un amant parfait.
Sauf que tu te mets à l’aimer plus que lui-même ne peut t’aimer.

Cela est aussi valable pour les hommes.

Tendrement Sasha

Editorial team

Vous souhaitez devenir co-créateur et partager votre vision sur des sujets liés à la sensualité, au rapport au corps, à l'estime de soi et/ou à l'érotisme? Contactez-nous ! Et on en parle ensemble ! > contact@laplisitol.com

3 Commentaires

  • Avatar
    Taléa
    30 octobre 2016 at 12 h 17 min

    Merci…

  • Avatar
    Flora
    7 novembre 2016 at 22 h 46 min

    Je ne suis pas dans ce cas de figure mais l’amour, le vrai ne fait pas souffrir. Le problème avec ces relations, c’est que l’homme avec qui tu es, pourrait faire de l’ombre à l’homme qui t’ai destiné. Pour ma part j’ai grandi dans une famille d’adulte taire, je dis bien d’adultes taire et j’ai vu les ravages que cela a provoqué chez des tantes à moi.
    Maladie car l’émotionnel agit sur la santé. Tu as peur tu te dis que tu veux pas être seule. Mais être malheureuse est ce mieux? Des fois, quitter le pays recommencé à 0 de la coupe de cheveux au numéro de téléphone peut sauver l’âme. Car l’âme se dévore petit à petit si on apprend pas à se connaître soit même. L’autre à une emprise et mange tout ce qu’il peut de nous. Affectivité. Émotion joyeuse, tendresse , bonne santé.
    Il faut puiser la force des femmes. Aussi certains hommes sont lâches et attendent que la maitresse fasse le premier pas de séparation. Femme trompée ou maîtresse les sentiments sont les mêmes. Inverse les rôles. Courage il n’y a rien de pire que d’espérer la ou il n’y a peut être plus d’espoir.

  • Avatar
    Epsilon
    23 janvier 2017 at 10 h 28 min

    Au creux de la nuit, je hurle contre le factice, contre mes masques, et contre les couvertures qui cachent l’intimité des livres. Donner, donner, encore donner, et se satisfaire de donner ; mais quand parlera t’on de recevoir, bordel. Quand je vois les flots d’amour, d’amitié et de sentiments qui se sont désintégrés dans la béance jamais rassasiée de l’indifférence. Une indifférence jusqu’à la mort, comme la mer jamais rassasiée d’eau douce, et que personne ne peux boire. Alors, je me demande quelle fontaine spirituelle, d’eau pure, de larme, ou de cyprine faut il donc s’approcher pour enfin être désaltéré ?
    Les femmes sauront-elles un jour accepter d’être aimer vraiment ?
    Parfois j’en doute.

Laisser un commentaire

Your email is never published nor shared. Les champs obligatoires sont marqués *

“J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site”

Articles Liés