Post Image

Accepter cette troisième personne dans mon couple

Posted By Editorial team / 25 novembre 2016 / 0 Commentaires

Je me prénomme C et j’ai rencontré E il y a deux ans. J’étais très réticente à l’idée d’une relation mais il a su me conquérir par son « honnêteté ». Dans sa démarche, il a eu à me dire qu’il aimait les femmes et cela aurait dû être mon signal d’alarme.

Six mois après le début de notre relation, il part tout un weekend avec une autre. J’ai claqué la porte, je suis partie, mais il est revenu avec des mots encore plus rassurants, se victimisant de cette femme qui ne le lâchait pas….

Au fil du temps, elle est toujours là, toujours présente et lui avait toujours les mêmes arguments : c’est toi que j’aime, elle est mariée, elle déménage bientôt, je ne fais rien de sérieux avec elle, elle ne se respecte pas, etc… Tous ses arguments ont fait que j’ai fini par accepter la situation parce que j’en souffrais trop, les prises de tête ne cessaient jamais, j’étais triste 23h/24h. J’avais le sentiment que si j’acceptais la situation, ma douleur diminuerait et notre relation continuerait « normalement », surtout qu’il se plaignait tout le temps auprès de moi de cette femme collante…

J’ai fini par accepter cette troisième personne dans mon couple.

Effectivement, la relation a eu l’air de fonctionner, mais cette infidélité persistante, qui s’installait dans le temps, ce couple à 3-4 qui naissait ne me rendait foncièrement pas heureuse. Et aucun des deux n’avait l’air de vouloir se lâcher, il n’y avait rien de concret entre eux mais elle ne le lâchait pas et mon homme ne faisait rien pour mettre fin à leur relation malgré ses plaintes répétitives et injures auprès de moi.

Je suis donc partie une fois pour de bon et je ne le regrette pas aujourd’hui !!

Ça m’a pris du temps et même une thérapie pour comprendre que je n’étais pas fautive et que j’étais engluée dans un engrenage sans fin. Aujourd’hui je ne le referais pour rien au monde car cela ne correspond pas à ma définition d’une relation, à ma définition d’une vie de couple et à ma définition du bonheur mais aussi et surtout au respect et à l’amour de ma propre personne.

N’acceptez pas, c’est un poison venimeux mais très lent qui pénètre dans chaque recoin de votre organisme et vous détruit totalement. J’en étais même arrivée à ne plus me sentir femme, à douter de mes capacités à avoir une relation saine et durable.

Signé C.

Editorial team

Vous souhaitez devenir co-créateur et partager votre vision sur des sujets liés à la sensualité, au rapport au corps, à l'estime de soi et/ou à l'érotisme? Contactez-nous ! Et on en parle ensemble ! > contact@laplisitol.com

Aucun commentaire

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Your email is never published nor shared. Les champs obligatoires sont marqués *

“J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site”

Articles Liés