Post Image

Beauté et bien-être au quotidien : mes trucs et astuces… Vive le naturel !

Posted By Editorial team / 9 décembre 2017 / 0 Commentaires

De nos jours, nous sommes forcés de vivre nos vies à 100 à l’heure. Que l’on soit seule ou en couple, avec ou sans enfant, working girl par-dessus le marché, ou tout simplement prise dans les divers soucis du quotidien, nous sommes toutes, à un moment ou à un autre, la proie du stress et des mauvaises énergies. Il est pourtant plus important que tout de prendre soin de soi pour ne pas se laisser bouffer.

Cela fait déjà quelques années que j’ai trouvé mes recettes du bonheur. Elles ne conviendront peut-être pas à toutes, peut-être trouverez-vous que ça prend trop de temps (bien que le temps ne devrait pas compter lorsqu’on s’occupe de soi !). Peut-être que toutes les raisons que vous opposerez à mes suggestions ne seront au fond que des excuses que vous vous donnerez, parce qu’il est sûr que c’est une discipline à tenir au quotidien et que vous n’êtes peut-être pas prêtes à vous y astreindre, peu importe ! J’ai décidé dans cet article de vous livrer un véritable dossier de mes petits secrets du quotidien… qui seront beaucoup moins secrets, du coup ! Vous allez voir que prendre soin de soi loin des soins onéreux, souvent inefficaces et toxiques proposés par l’industrie cosmétique, c’est tout à fait possible !

Tout commence le matin, lorsque j’entre dans ma salle de bain. Pendant une heure, je me prépare. Plus que tout, je fais attention à ma peau. Je la nettoie avec un gel visage surgras, sans savon, sans parfum et sans paraben. J’applique ensuite une crème de jour, pour hydrater et protéger ma peau tout au long de la journée. Puis je prends le temps de me maquiller, me coiffer, me parfumer et me parer de quelques bijoux sans lesquels je me sens bien nue.

Mon rituel se poursuit l’après-midi, lorsque je prends une heure pour accomplir ce qui est devenu au fil du temps indispensable, comme des drogues saines auxquelles je ne peux me soustraire. Ainsi, je commence par 20 minutes de gym, afin de renforcer non seulement les muscles de mes bras avec mes deux haltères de 2 kgs chacun, mais aussi ceux de mes cuisses et de mes abdominaux. Exercice qui ne me demande qu’une chaise. Etant donné mon handicap moteur, ce sont des exercices adaptés à ma situation mais néanmoins efficaces.

Depuis peu, alors que je pratiquais déjà au quotidien depuis bien des années, plusieurs fois par jour (bien respirer c’est important non seulement physiquement mais aussi pour décharger les tensions), partout et en toutes circonstances, les respirations yogiques (appelées pranayama), je poursuis désormais par 20 minutes de yoga, au sol sur mon tapis, que j’accompagne avec un CD de mantras et la diffusion d’encens. Là aussi, compte tenu de ma situation physique, c’est un yoga assis. Mais ce sont finalement ni plus ni moins que les exercices issus du Hatha Yoga, en version adaptée. Pour cela, je suis la trame de cette vidéo :

Il n’y a que les exercices pour les chevilles que je ne peux pas faire, ne pouvant pas les bouger. Le yoga, contrairement à ce qu’on peut penser, est un vrai sport qui demande une véritable énergie, un véritable engagement, et ce, même en version assis. Comme vous le verrez dans la vidéo, toutes les parties du corps sont sollicitées lors d’une séance.

Enfin, je finis par 20 minutes de méditation, toujours accompagnée de mon CD de mantras et de mon encens qui diffuse ses délicats effluves. La méditation finit de me vider de mes tensions, rééquilibre et rassemble mes énergies. On parle alors ici du taux vibratoire. Celui-ci définit le taux d’énergie, qui lui-même correspond au degré d’évolution spirituelle. Et le but de la méditation, c’est justement l’élévation spirituelle. L’élévation du taux vibratoire va conditionner l’intuition, l’empathie, la sympathie, l’amour qu’on a au fond de soi, pour soi et pour les autres. Sur un plan physique, un taux vibratoire haut va aussi avoir ses conséquences positives : votre métabolisme sera plus fort pour lutter contre divers virus ou maladies d’origine bénigne. Par ailleurs, de nombreuses études neurologiques scientifiquement validées ont montré que la pratique de la méditation, comme du yoga, par des personnes atteintes par un cancer notamment, permet d’abaisser le niveau de stress, de chasser la dépression et d’augmenter le sentiment de bien-être, de sérénité et autres sentiments positifs. La pratique régulière de la méditation donnera automatiquement de meilleures dispositions mentales pour affronter cette terrible épreuve, supporter les traitements lourds et favoriser une rémission, voire une guérison.

La méditation, c’est ressentir ses sensations intérieures, entendre sa respiration et toutes les manifestations de l’intérieur du corps.

Pareillement au yoga, contrairement à l’idée qui pourrait être véhiculée, la méditation est une vraie discipline, exigeante. Au début, ce n’est pas facile : on est traversé par mille pensées, on a bien du mal à se concentrer. Parce que c’est bien ça dont il s’agit : il faut se concentrer… pour ne plus penser ! La méditation, c’est ressentir ses sensations intérieures, entendre sa respiration et toutes les manifestations de l’intérieur du corps. Mais tout cela n’est pas grave ! Il ne faut pas chercher à chasser ces pensées-là. Il faut les accueillir, les laisser nous traverser, persévérer, parfois pendant des mois, jusqu’à ce qu’elles s’en aillent d’elles-mêmes et qu’on arrive à une méditation pleine et entière.

Pour ma part, j’aime agrémenter ma méditation en chantant, de façon intérieure ou de façon effective, des «Ôm». Cette syllabe, dans le bouddhisme comme dans l’hindouisme, est ce qu’on appelle le pranava mantra, signifiant «mantra principal», le mot prana signifiant lui-même «vibration vitale». Dans l’hindouisme, il est dit que cette syllabe représente le son originel à partir duquel l’Univers se serait structuré. Cette syllabe contient le Tout d’une vie, de la naissance à la mort. C’est pourquoi, quelle que soit la manière dont on le chante, on ressent très vite physiquement cette vibration qui se diffuse dans tous les moindres recoins du corps, de façon assez spectaculaire. Ce qui a pour effet d’apporter immédiatement un état de bien-être maximal, profond. Un état qui peut me permettre aujourd’hui de pouvoir pratiquer en complémentarité l’auto-hypnose. Etat et mécanisme que je connais bien pour avoir fait deux ans d’hypnose avec un thérapeute.

Mes habitudes bien-être prennent fin le soir, toujours dans ma salle de bain. Durant une heure à nouveau, je prends le temps de me démaquiller et me doucher bien évidemment. Ensuite, encore une fois les solutions naturelles reviennent. Vous ne trouverez plus chez moi ni dentifrice, ni déodorant, ni lait démaquillant ! Vous ne trouverez pas non plus de baume à lèvres, de crèmes mains et pieds ! Depuis longtemps maintenant j’ai remplacé le déodorant par la pierre d’Alun naturelle. Pour le reste, TOUT le reste, il y a l’huile de noix de coco. J’en mets un peu sur ma brosse à dent avec une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée, et voilà un excellent dentifrice ! Pour remplacer le lait corps, les crèmes mains et pieds, les baumes à lèvres et les lotions pour les pointes sèches de vos cheveux, l’huile de noix de coco fait excellemment bien son travail ! J’ai par ailleurs traité un problème d’eczéma persistant. Alors que j’avais jusque-là essayé toutes les crèmes disponibles sur le marché pharmaceutique, j’ai tout arrêté net. Un peu d’huile de noix de coco avec une goutte d’huile essentielle de Palmarosa, et mon eczéma a disparu en un temps record… sans jamais revenir ! Une solution économique puisque ça ne coûte pas cher et qu’il n’en faut pas beaucoup. Comme toute huile, elle est suffisamment grasse (par exemple, la valeur d’une phalange de l’auriculaire suffira pour masser un membre, voire deux et pour démaquiller deux yeux).

Lorsque je me suis démaquillée avec ma noisette d’huile de noix de coco et que j’ai lavé ma peau avec mon gel visage, je passe (sauf sur les yeux), sur un disque à démaquiller, une lotion micellaire douce, fraîche et naturelle à l’aloé vera pour enlever les résidus de maquillage puis je laisse sécher. Je mets ensuite dans chaque œil 2 gouttes bleues. Là non plus, rien de chimique puisqu’il s’agit exclusivement d’eau et d’essences de fleurs. Je fais ceci pour entretenir le blanc de l’œil mais aussi pour le reposer et le débarrasser de toutes les agressions subies dans la journée (poussières, pollens, lumière,…).

Autour de l’œil, point de soin anti-rides ! Je reprends mon huile de noix de coco et j’en mets vraiment très peu en employant les mêmes gestes qu’avec un anti-rides classique. L’huile de noix de coco possède en effet de fortes propriétés anti-rides. Je soigne ma peau du visage en y appliquant un mélange maison dont voici la recette :

Pour 30 mL d’huile (à mettre dans un flacon-pompe opaque et à conserver à l’abri de la lumière et à température ambiante, loin d’une source de chaleur. Durée de conservation : 1 mois) :

  • 15 mL d’huile d’olive

  • 15 mL d’huile de pépin de raisin

  • 30 gouttes d’huile essentielle de lavande fine

  • 30 gouttes d’huile essentielle de tea tree

  • 30 gouttes d’huile essentielle de bois de rose

  • 15 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang

  • 10 gouttes d’huile essentielle d’encens

  • 2 gouttes de vitamine E (qui est aussi un excellent conservateur naturel, pour éviter que l’huile ne rancisse)

Je prends 3 pompes de cette huile et je masse mon visage en insistant sur la zone T (front, nez, ailes du nez). Je complète par une crème de nuit. J’en profite pour pratiquer 5 minutes d’auto-massage, histoire d’entretenir l’élasticité de la peau.

Les huiles essentielles ont une place primordiale dans ma vie quotidienne depuis l’âge de 15 ans. Elles m’ont permis d’éviter l’acné. Je les utilise pour tout. J’ai même arrêté de prendre le moindre médicament pour toutes les maux bénins, paracétamol en tête. Je lui préfère l’huile essentielle de lavande pour des maux de tête, et une combinaison d’huiles essentielles de basilic et estragon pour les douleurs menstruelles. Toujours mélangées à une huile végétale, bien entendu. L’efficacité est redoutable et en un temps record !

Néanmoins, comme toute pratique naturelle, l’aromathérapie est exigeante. Une goutte est une goutte. En mettre plus deviendrait toxique, ne pas en mettre assez vous priverait d’une partie de ses formidables vertus. De même, l’utilisation des huiles essentielles est absolument INTERDITE aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de moins de 7 ans. L’aromathérapie n’étant pas de la sorcellerie, il convient avant de se lancer, de s’y connaître un minimum.

Mon rituel du soir se termine par une autre pratique issue du yoga. Comme il y a le yoga des yeux, il y a le yoga du nez, appelé jala neti. En sanskrit, jala neti signifie « nettoyage du nez par l’eau ». L’hindouisme considère que nettoyer son nez dépasse la notion d’hygiène corporelle et permet aussi de nettoyer son âme. Elle est aussi bien utile quand, comme moi, on pratique les respirations yogiques. Ce dispositif est facilement trouvable sur le Net. Ensuite il ne nécessitera que l’emploi de sel et d’eau tiède (à température corporelle). La sensation doit être agréable, fraîche. Si ça ne l’est pas, plusieurs facteurs peuvent être en cause : soit votre eau est trop chaude, trop froide, soit vous avez mis trop de sel ou pas assez. A vous de réajuster. Si, comme moi, vous constatez que le sel marin vous brûle le nez, utilisez du sel fin, c’est très bien aussi. Mais je puis vous dire que depuis que j’utilise ça, plus jamais, je dis bien PLUS JAMAIS, je n’ai eu un seul rhume carabiné ou autre infection de ce type. Le sel protège les muqueuses et empêche la propagation des virus. S’il m’est arrivé d’avoir un début de mal de gorge ou de nez encombré, il me suffit de faire trois lavages de nez par jour pendant 3 jours et tout rentre dans l’ordre !

Voilà pour les rituels quotidiens ! Oui, parce que j’ai aussi mes rituels hebdomadaires !

Effectivement, une fois par semaine je m’accorde une bonne heure pour prendre soin de mes ongles avec une manucure, de mes cheveux avec un masque naturel (recette de votre choix). Et pendant que celui-ci pose, j’en profite pour offrir à mon visage un masque gommant à base d’huile d’olive et de sucre (2 grosses cuillères à soupe de sucre pour 2 cuillères d’huile d’olive. Si votre trouvez ça trop agressif pour vous, rajouter une cuillère d’huile). Il permettra d’éliminer les impuretés, les peaux mortes, tout en réhydratant votre peau. Une fois que vous avez gommé votre visage (ainsi que votre cou et même le décolleté), laissez reposer 10 minutes avant de rincer à l’eau tiède. Pendant ce temps, appliquez sur chacun de vos yeux un disque à démaquiller imbibé de thé vert. Vous aurez pris soin de laisser tremper un sachet de thé dans un peu d’eau, puis d’y tremper vos disques à démaquiller. Le tout étant resté au frais une bonne heure avant. Adieu disgracieuses poches ! Quant à votre visage, il sera aussi lisse que des fesses de bébé ! N’oubliez pas d’hydrater votre peau avec une crème juste après.

J’espère que vous aurez pris plaisir à lire ce dossier d’astuces que j’ai souhaité partager avec vous. J’espère aussi que je vous aurai convaincues de laisser tomber vos produits chimiques pour aller vers le naturel. Vous m’en direz des nouvelles ! Ce ne sont évidemment que des conseils, ce n’est pas la recette absolue du bonheur, c’est seulement une partie de la mienne. La Terre pourrait trembler que je n’y dérogerais pas ! Ces pratiques, lorsqu’elles sont exécutées avec plaisir, sans se forcer, permettent d’affronter les réalités et les difficultés du quotidien sans craquer nerveusement et en envisageant la suite de façon plus positive, sereine, en gardant bonne humeur et énergie !

Durga

©Canstockphoto/

Editorial team

Vous souhaitez devenir co-créateur et partager votre vision sur des sujets liés à la sensualité, au rapport au corps, à l'estime de soi et/ou à l'érotisme? Contactez-nous ! Et on en parle ensemble ! > contact@laplisitol.com

Aucun commentaire

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Your email is never published nor shared. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Liés