Post Image

Oh Mervin! | Part VI : Best Quickie Ever

Publié par Gigie / 31 août 2018 / 0 Commentaires

C’était un vendredi soir.

Après son retour de Cancún, Mervin me proposa de l’accompagner à l’anniversaire de la fiancée d’un de ses potes. La fête eut lieu dans une discothèque et c’était notre première sortie en public.
Voulait-il qu’on soit officiel en dépit de ce que pourrait dire mon cousin ? Bah ! Comme ce dernier ne serait pas là, je ne m’inquiétais pas trop.

Pour une première sortie, j’étais à couper le souffle avec cette backless dress ultracourte et noire. Je savais que mon Merv allait saliver ; et je vis juste !
« Carrément bandante ! » me chuchota-t-il avec un sourire coquin en m’ouvrant la porte de sa voiture.
Entre mains baladeuses et furtives bises de Mervin, mes rappels à l’ordre pour qu’il se concentre sur la route furent vains. Cependant, nous arrivâmes à destination tant bien que mal.
Tout y jouait : RnB, reggae, kompa, dancehall, techno etc… Mervin me demanda de danser et voilà que nous faisions notre entrée dans une salle de danse peu éclairée. Nous dansions, buvions, et rigolions. C’était une soirée assez tranquille et relax quand soudainement, Monsieur me prit la main et me traîna dans un coin sombre et éloigné et s’assis sur l’unique chaise disponible. La chance ! Et merci au(x) couple(s) avant nous ! Lol !

Mervin m’attira sur ses genoux et m’embrassa dans le cou. Cela faisait du bien de reposer mes pieds. Malgré que le fameux coin était à une bonne distance de la salle de danse, je pouvais entendre la musique et distinguer les moindre lyrics et beats. L’un de mes jams étant dans l’air et quelques verres de margaritas me fouettant le sang, je me déhanchais et chantais à tue-tête, tout en étant assise sur Mervin. Sa tête d’en bas n’était pas indifférente à mon involontaire lap dance donc je le sentis grossir sous moi. Pour le taquiner encore plus, je me retournai et changeai de position. Maintenant à califourchon sur Merv, je continuai mes déhanchements de plus belle. Il sourit et m’attira le visage tout contre le sien pour m’embrasser voracement pendant qu’une de ses mains se frayait un chemin sous ma robe.
Mervin me caressa le clitoris à travers ma fine culotte et ne tarda pas à l’arranger de côté pour m’introduire deux doigts. J’eus chaud sur le coup et laissai échapper un long soupir. Mervin m’agaçait le vagin de ses doigts et j’agaçai son pénis de mes gouyads*. On haletait. Pourtant nos corps en demandaient beaucoup plus.
— « Fifille… lève-toi ! » m’ordonna-t-il, d’un ton rauque.
Je me mis debout et me débarrassai de ma culotte. Merv se leva à son tour et me pencha en avant.
— « Ah un doggystyle ! fis-je malicieusement, ton préféré. »
— « Tu le sais bien doue. Je vais te le donner hardcore. Tiens-toi bien ! »

Il se baissa légèrement et me pénétra de tout son long… Mervin entreprit un va-et-vient dont le rythme accélérait à chaque bruit de plaisir que je laissais échapper. À chacun de ses brutaux coups de rein, je perdais pied et stabilité. Heureusement que ses mains m’agrippaient toujours les hanches à temps. Il ne plaisantait guère quand il avait mentionné de me le donner façon hardcore car il me pilonnait le bas-ventre et pétrissait mes fesses, me mordait les épaules quand sa bouche pouvait les atteindre, me revendiquait sienne, et j’en jouissais. Si ce n’était ce mur d’en face qui procurait de l’appui à mes mains… euh well ! Lol !
Secoués de spasmes, nous explosâmes ensemble à temps, car son téléphone commençait et n’arrêtait pas de sonner.

En sortant de notre bien-aimé coin, sourires complices aux lèvres, nous tombions sur la fêtée et son fiancé.
« Qu’est-ce que vous foutiez là-dedans ?? » questionna son ami. « I kept calling you dude. »
Mervin passa ses bras autour de mes épaules, ignora son pote et ajouta en direction de la fêtée :
« Joyeux Anniversaire Olga ! Merci de nous avoir invité. »

Gigie

*gouyad = (créole haïtien) mouvement léger

Retrouvez les autres épisodes de l’histoire de « Oh Mervin » sur la page auteur de Gigie

©Isaiah McClean

À vous de jouer!

Vous aussi partagez avec nous votre petite confidence érotique en nous l'envoyant par mail ou via notre formulaire!

Et n'hésitez-pas à échanger avec nos charmant(e)s Confident(e)s, en leur laissant un petit commentaire ci-dessous!

Aucun commentaire

Aucun commentaire

Commenter

Votre email ne sera ni publié ni partagé. Les champs obligatoires sont marqués *

Similaires

Centre de préférences de confidentialité