Post Image

À fleur de peau

Publié par Les Invitées / 21 mars 2018 / 0 Commentaires

Aujourd’hui, j’ai envie de m’exprimer. De laisser libre cours à mes pensées aussi artistiques et coquines soient-elles.
J’aimerais te faire sentir par mes mots combien je te désire.

Il n’y a aucun orgasme qui puisse être aussi puissant que les mots qui décrieront mon ressenti. Je veux que ces mots te pénètrent aussi intensément que lorsque tu t’immisces en moi. Oh oui, bébé, je veux te caresser avec appétit. Le regard noir. Pas de mots, juste nous deux, le regard sombre silencieux, mais si parlant à la fois. Je veux te faire l’amour avec rage et passion comme ces mots déchirants, qui me consument peu à peu. Cette attente me tue, comme quand tu passes ta langue sur ma fraise scintillante par son humidité. 7 mois sans t’avoir vu et il faut encore patienter. Le temps est aussi long, que quand tu me donnes du plaisir avec ta queue ardente.

Rien qu’en écrivant, je mouille lentement à petites gouttes tout en étant chaude. Quel contraste impressionnant tu me fais. C’est aussi sexy que quand tu passes à l’action avec cette rage qui pousse à me laisser sans souffle. Je me délecte de chaque mot et chaque sensation, rien qu’à l’écriture de ce texte. Je suffoque bébé. Je n’ai pas de culotte en écrivant ce texte. Mon premier d’ailleurs tout comme toi. Oups. Je prends plaisir à sentir cette mouille qui caresse ses douces lèvres pétillantes.

Ça m’excite encore plus.

Comme une envie qu’on fasse du sale sur ce même lit où tu plongeais ta tête sans retenue. Sans retenue, où tu en perdrais presque ton souffle. Quant à ta sortie de l’eau qui bout, ton regard sauvage me disait tout en silence. Toi qui connais si bien mon corps. Toi avec qui je voudrais jouir encore et encore. Je me venge de cette attente en t’envoyant mes shootings sans dessous que tu aimes tant. Je veux faire du mal à mon bâton bien rodé. Je te torture à chaque photo, comme mon impatience me torture. Cette impatience qui me mange, mais pas aussi bien que toi, mon amour. Ne plus sentir ta verge savourer mon intérieur me manque. J’en veux encore et j’en redemande volontiers, mais il n’y a que toi qui sait comment me le donner. Il n’y a que toi qui sait prendre soin de ce corps. Il n’y a que toi qui sait faire frétiller ses tétons si fragiles bébé. Avec douceur et tact, tu suçotes chacun d’entre eux avec passion et ça me rend tout émoustillée.

En disant ces mots, je me touche, il faut absolument que je soulage cette petite douceur que j’ai entre les jambes. Ces lèvres si consistantes, que tu aimes prendre avec toute la largeur de ta bouche. Hmm, je frétille, ça coule de plus belle.

Cette sensation d’écrire, et de ressentir chaque mot et chaque action m’émoustille. Vous devriez faire l’expérience. Ma chatte miaule, assoiffée n’ayant pas encore bu son lait chaud tout droit sorti de ce bâton qui m’impressionne.

J’ai envie que tu me prennes et que tu me plaques, contre le mur, que tu mettes toutes mes parties intimes dans ta bouche. Je veux que tu remplisses ce vide en moi, comme jamais.

Je te ferai du sale ce soir, même si pour l’instant, je ne dois me contenter que de photos et vidéos. En voyant cette grosse fraise mouillée, je veux que tu durcisses sauvagement. Il te restera donc deux mois pour subir tout ça.

Mais je t’aime…

Et plus jamais tu ne t’engageras dans une telle formation…

À très vite

À fleur de peau

©Canstockphoto/

Histoires vécues, confidences intimes, fictions érotiques, leurs textes touchent, nourrissent l’imaginaire, libèrent et nous font rêver. Ces petits trésors, sources de plaisirs, nous sont révélés chaque jour par des femmes créatives, inspirantes et audacieuses qui ont su oser écrire leurs désirs d’un jour, leurs envies d’une nuit. De tous âges, venant des quatre coins du monde, en créole, en français ou en anglais, elles partagent avec vous, chère lectrice, cher lecteur leurs émotions ….découvrez leur univers et laissez-vous emporter par leurs écrits.

À vous de jouer!

Vous aussi partagez avec nous votre petite confidence érotique en nous l'envoyant par mail ou via notre formulaire!

Et n'hésitez-pas à échanger avec nos charmant(e)s Confident(e)s, en leur laissant un petit commentaire ci-dessous!

Aucun commentaire

Aucun commentaire

Commenter

Votre email ne sera ni publié ni partagé. Les champs obligatoires sont marqués *

Similaires