Frederique

Je suis Frédérique. Moitié Guadeloupéenne, Moitié Martiniquaise. Je me mets ma moitié Guadeloupéenne d’abord en avant, parce que ma mère est Guadeloupéenne. Si j’étais une couleur, je serais du violet, cette couleur qui dessine nos ciels caribéens quand le soleil veut se coucher… Vous n’imaginez même pas à quel point j’aime le couché du soleil. En fait non, j’aime la nuit, son silence, son calme. J’aime la nuit, et l’impression que quelque chose de magique va arriver. J’aime la nuit et l’impression que l’éternité s’enlacera contre moi.

C'est difficile de parler de moi... Frédérique. Quand les gens entendent mon prénom, on croit que je suis un garçon, mais je suis bien une fille. Spécificité antillaise que d'être une fille avec un nom d'homme. Fré-dé-ri-ri-que. J'ai un peu plus de 30 ans, mais j'aime les chiffres ronds. Alors pour vous, ce sera 30. J'ai beaucoup de mal à parler de moi, à me dire, à dire des choses pourtant simples, mais j'ai l'impression qu'il faut que je fasse des tonnes pour être comprises, probablement à cause de ma timidité latente. Alors je vais essayer de me présenter -essayer-. Je suis Frédérique. Moitié Guadeloupéenne, Moitié Martiniquaise. Je me mets ma moitié Guadeloupéenne d'abord en avant, parce que ma mère est Guadeloupéenne. Si j'étais une couleur, je serais du violet, cette couleur qui dessine nos ciels caribéens quand le soleil veut se coucher... Vous n'imaginez même pas à quel point j'aime le coucher du soleil. En fait non, j'aime la nuit, son silence, son calme. J'aime la nuit, et l'impression que quelque chose de magique va arriver. J'aime la nuit et l'impression que l'éternité s'enlacera contre moi.

Rendez-vous dans ce petit hôtel des Trois-Ilets, Martinique

Publié par Frederique / 0 Commentaires

Je n'ai pas eu le temps de récupérer d'autres roses noires, c'est lui qui m'a rappelé en premier, pour convenir d'un rendez-vous. J'ai revu le Docteur X dans un petit hôtel des Trois îlets. Il m'a dit que c'est là qu'il venait avec sa femme. Je ne sais pas trop comment je dois prendre cette confession. Je ne comprends même pas …

Continuer la lecture

Ce Tour Des Yoles, notre rencontre

Publié par Frederique / 1 Commentaire

Le tour des Yoles est l'un de mes événements préférés. Ce jour-là, j'avais une angine, un rien. Je n’avais pas envie d’aller travailler. Tour des Yoles oblige, la moitié du bureau était parti et j’étais l’une des rares imbéciles à n’avoir pas posé mes congés. J’ai pris au hasard un médecin, un qui recevait sans rendez-vous, et je me suis pointée. Je ne …

Continuer la lecture

Comment Vous Expliquer Mon Bonheur Suintant Au Creux De Mes Cuisses ?

Publié par Frederique / 2 Commentaires

D'aussi loin que je m'en souvienne, toute ma vie j'ai cherché l'amour. Je ne l'ai pas souvent rencontré, soyons honnête. J'ai rencontré le fugace, l'inespéré, la passion, les élans incontrôlables. Est-ce que tout ça valait une belle histoire d'amour pleine, entière et suivie ? Je pense que oui, trois fois oui. Je discutais avec Jo hier matin. Au détour d'une plaisanterie, elle …

Continuer la lecture

Trois livres que j'adore